Gérard Cartier - Les larmes d’Arthur (Marseille)

Longue façade à moucharabiehs est-ce

la Conception où sont les sœurs où la salle

des officiers et idiot sur sa chaise paillée

10 francs par jour docteur compris

ce qu’il restait de RBD le genou

qui criait à coups de marteau le clou incarné

un coup de scie le voilà délivré

sa jambe au firmament avec la main de Blaise

et la chevelure de Bérénice

une constellation en cucurbitacée sa vie

est passée l’aventure une jambe vernie

sur quoi vaciller enflammée dans son étoupe

et le bras scié pleurant les cavalcades

dans les monts du désert harari

en larmes tout l’été s’ossifiant peu à peu

cœur et viscères et de longues visions Djami

lots de dents un corbeau sur son lit misère

on s’enfuit à défaut de palme en mémoire

de la cour des officiers 125 grammes

à la brûlerie de café du Harar


(43°17’24,9"N - 5°23’46,2"E)

7 views

Recent Posts

See All

Gérard Cartier - La plage (Vias)

Farine d’or dit le poste et bientôt du fond des années surgit par énigme Farinette qu’on croyait à jamais perdue la mer la mer pour la première fois grise comme une photo au collodion humide dan

Gérard Cartier - Champ de fouilles (Arles)

Détacher la terre au petit pinceau un pied carré par jour sans reprendre haleine et autant la nuit dans la cendre du sommeil les couleurs peu à peu exhumées des siècles un œil une feuille long rébus É

Gérard Cartier - La triperie (Roussillon)

Ayant sillonné la colline en vain le petit château sur une motte évanoui en plein ciel du comte de Roussillon rentrant en tournoyant sous les falaises d’ocre des ruelles tout-à-coup saisissement